NAISSANCE DE LA FONDATION

Étudiants en pharmacie de la Faculté de Phnom Penh
Pierre-Yves REVOL, Président de la Fondation Pierre Fabre

NOUS RENOUVELONS AVEC VIGUEUR NOTRE ENGAGEMENT, QUI S’APPUIE SUR UNE EXPÉRIENCE SOLIDE ET UN RÉSEAU DE PARTENAIRES DE CONFIANCE SANS LESQUELS RIEN NE SERAIT POSSIBLE.

” À l’occasion de la célébration de notre 20e anniversaire, nous pouvons être fiers du chemin parcouru par la Fondation Pierre Fabre, qui a enrichi ce qui fait sa force et sa singularité. Son attachement à agir en faveur de la santé des populations les plus fragiles est demeuré intact, comme sa détermination à mener ce combat dans la perspective qu’il soit porté de l’intérieur. Cette
notion de passation de relais et d’appropriation locale est indissociable de nos programmes.

Chaque jour, nos experts, nos partenaires et nos collaborateurs, bien sûr, perpétuent les valeurs humanistes que Pierre Fabre nous a insufflées. Un fondateur emblématique, désintéressé et précurseur, qui a transmis la propriété du Groupe Pierre Fabre à sa Fondation, lui permettant ainsi d’assurer plus facilement dans la durée sa mission d’utilité publique, reconnue par l’État français dès 1999, grâce aux contributions financières du Groupe qu’elle détient.”

Elle est aujourd’hui, ainsi, la plus importante fondation actionnaire de notre pays et, au-delà de ses actions, elle permet donc à un grand groupe industriel français évoluant dans le domaine de la santé de rester indépendant et fidèle à son ancrage
territorial.

Au fil des années, la Fondation a élargi son spectre d’action, développé son expertise dans ses domaines d’intervention prioritaires et enrichi ses connaissances au profit de la communauté scientifique et des malades. Des projets sont menés en Afrique et en Asie du Sud-Est, en particulier, avec des résultats tangibles qui améliorent la santé, la qualité de vie et les perspectives d’avenir des populations qui en bénéficient.

Force est de constater que les grands déséquilibres Nord-Sud qui ont motivé Pierre Fabre à créer la Fondation perdurent encore aujourd’hui et demeurent inacceptables. Le combat engagé il y a 20 ans est toujours essentiel et nous renouvelons avec vigueur notre engagement, qui s’appuie sur une expérience solide et sur un réseau de partenaires de confiance sans lesquels rien ne serait possible. Je tiens, en conclusion, à saluer l’action des membres du bureau de la Fondation qui œuvrent à nos côtés : Monsieur Jacques Fabre, neveu du Fondateur qui en est le secrétaire, et Monsieur Jacques Godfrain, ancien ministre de la Coopération et notre trésorier ainsi que notre Directrice générale Madame Béatrice Garrette, infatigable ambassadrice de notre institution. “

Pierre-Yves REVOL,
Président de la Fondation Pierre Fabre

CERTAINS ÉVÉNEMENTS PEUVENT FAIRE BASCULER UNE CONVICTION EN NÉCESSITÉ D’AGIR

En 1995, la distribution de faux vaccins à la population nigérienne aux prises avec une épidémie de méningite marque le début de l’engagement de Pierre Fabre.

Le président du laboratoire pharmaceutique qui porte son nom, alors présent au Niger, est témoin de l’un des cas les plus graves d’usage de faux médicaments. Trois mille décès sont déplorés. « Je me trouvais à Zinder lorsque cette vaccination anti-méningo a été envisagée pour tous les enfants du Niger, racontait-il. J’ai demandé un échantillon en quittant le pays. C’était de l’eau distillée… Ce fut le déclic. »

Dès lors, à travers la Fondation Pierre Fabre, il n’aura de cesse de lutter contre les inégalités d’accès aux médicaments de qualité et à la santé entre le Nord et le Sud.

LE 6 AVRIL 1999, LA FONDATION PIERRE FABRE EST RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE

Une étape essentielle, pour son fondateur, qui s’est impliqué personnellement pour obtenir ce statut, gage de sérieux et de pérennité, et qui l’autorise, en outre, à recevoir des subventions, des dons et des legs en vertu de sa mission d’intérêt général. Un statut qui implique un suivi de ses activités par deux représentants de l’État siégeant au conseil d’administration.

Agissant de façon désintéressée et indépendante dans un but strictement humanitaire, la Fondation Pierre Fabre s’est ainsi fixé pour mission de « permettre aux populations des pays les moins avancés […] d’accéder aux soins et aux médicaments d’usage courant définis, notamment par l’OMS, comme essentiels à la santé humaine ».

« Je souhaite que la Fondation participe, avec efficacité et humilité, à améliorer le sort de ces populations dans le domaine de la santé, facteur clé de développement », résumait Pierre Fabre.

OPÉRATRICE DES PROJETS QU’ELLE SOUTIENT

Signature de l’acte officiel de la création de la Fondation Pierre Fabre

La Fondation Pierre Fabre agit sur le terrain dans une logique de partenariat avec les acteurs des pays dans lesquels elle intervient afin de répondre aux besoins par des moyens durables et soutenables.

Ainsi, 20 ans après, la Fondation perpétue l’engagement humaniste de Pierre Fabre, et son action s’inscrit plus que
jamais dans une dynamique de co-construcion des projets, d’engagements à long terme et de compagnonnage à la fois financiers et techniques.

Ils témoignent

FORMER DES PHARMACIENS, C’EST ÉVEILLER LES CONSCIENCES ET POSITIONNER LE MÉDICAMENT AU CŒUR DES ENJEUX DE SANTÉ PUBLIQUE.

Voir le témoignage
Pr Françoise NEPVEU, Conseillère scientifique de la Fondation Pierre Fabre.

J’ESPÈRE APPORTER MA CONTRIBUTION EN FORMANT À MON TOUR DES PROFESSIONNELS DE HAUT NIVEAU DONT LE VIETNAM A BESOIN.

Voir le témoignage
Thi Thu Ha NGUYEN, Diplômée du Master Mékong Pharma en 2015.

NOUS AVONS BON ESPOIR, AVEC L’AIDE DE LA FONDATION, DE FINALISER LES CONDITIONS DE NOTRE AUTONOMIE DANS LES PROCHAINES ANNÉES.

Voir le témoignage
Pr Yao POTCHOO, 2e vice-doyen de la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Lomé, Togo.

IL EST ESSENTIEL QUE LES ENFANTS D’HAÏTI BÉNÉFICIENT DU DÉPISTAGE PRÉCOCE EN VIGUEUR DEPUIS PLUS DE 30 ANS EN EUROPE ET EN AMÉRIQUE DU NORD.

Voir le témoignage
Jacqueline GAUTIER, Directrice générale de l’hôpital pédiatrique Saint-Damien en Haïti

LA FORMATION EST UN ENJEU PRIMORDIAL CAR NOUS AVONS BESOIN DE PERSONNEL QUALIFIÉ OPÉRANT AU PLUS PRÈS DES MALADES.

Voir le témoignage
Pr Dapa DIALLO, Directeur général du Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD) de Bamako, au Mali.

LA SENSIBILISATION EST UN AXE DE PROGRÈS MAJEUR CAR LA DRÉPANOCYTOSE EST ENCORE TROP SOUVENT ASSOCIÉE À DES CROYANCES SUPRANATURELLES.

Voir le témoignage
Dr Estelle-Édith DABIRÉ DEMBÉLÉ, Directrice de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles du ministère de la Santé du Burkina Faso.

UNE DÉCLARATION SOLENNELLE QUI APPELLE LES RESPONSABLES POLITIQUES ET LES ORGANISMES INTERNATIONAUX À AGIR.

Voir le témoignage
Pr Marc GENTILINI, Membre du Comité scientifique de la Fondation Pierre Fabre.

L’UNITÉ MÉDICALE MOBILE EST REPRÉSENTATIVE DE NOTRE ACTION COMMUNE CAR ELLE REFLÈTE LES VALEURS QUE NOUS PARTAGEONS.

Voir le témoignage
Marwan SENAHOUI, Président de l’Association Libanaise des Chevaliers de Malte.

UNE APPROCHE CENTRÉE SUR LES SURVIVANTES, UN MODÈLE HOLISTIQUE DE “ONE-STOP-CENTRE” QUI VISE À EXAMINER LA PERSONNE DANS SON ENSEMBLE.

Voir le témoignage
Dr Denis MUKWEGE, Chirurgien gynécologue fondateur de l’hôpital de Panzi, en République démocratique du Congo.

STIMULER L’ÉCOSYSTÈME E-SANTÉ ET FAVORISER L’ATTRACTIVITÉ DU SECTEUR.

Voir le témoignage
Gilles BABINET, Membre du groupe d’experts de l’Observatoire de la E-santé dans les pays du Sud.

UNE FORMATION DIPLÔMANTE POUR GARANTIR UN DÉVELOPPEMENT COORDONNÉ ET COHÉRENT DES INITIATIVES E-SANTÉ.

Voir le témoignage
Pr Cheick Oumar BAGAYOKO, Membre du groupe d’experts de l’Observatoire de la E-santé dans les pays du Sud et coordinateur du DIU e-santé initié par la Fondation Pierre Fabre.

GRÂCE À NOTRE ACTION COMMUNE, DES CENTAINES DE PERSONNES BÉNÉFICIENT GRATUITEMENT DE CONSULTATIONS DERMATOLOGIQUES ET OPHTALMOLOGIQUES.

Voir le témoignage
Lalla Aicha DIAKITÉ, Présidente de l’association Solidarité pour l’Insertion des Albinos du Mali.

NOTRE AMBITION EST D’OPÉRER UN CHANGEMENT RADICAL DANS LA FAÇON DONT LA SOCIÉTÉ PROTÈGE LE DROIT À LA SANTÉ DES PERSONNES ATTEINTES D’ALBINISME EN AFRIQUE.

Voir le témoignage
Harry FREELAND, Président de l’ONG Standing Voice

TELEDERMALI A PERMIS DE RÉDUIRE L’INÉGALITÉ D’ACCÈS AUX SOINS GRÂCE À LA FORMATION ET À LA MISE EN PLACE D’UN RÉSEAU D’ÉCHANGES.

Voir le témoignage
Pr Ousmane FAYE, Chef du service dermatologie du Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM) à Bamako, au Mali, à l’origine de l’initiative TelederMali.

LE DIAGNOSTIC À DISTANCE PEUT FOURNIR UNE SOLUTION À LA PÉNURIE DE DERMATOLOGUES.

Voir le témoignage
Pr Vincent PITCHÉ, Responsable du projet de télédermatologie au Togo, soutenu par la Fondation Pierre Fabre.