Pr Françoise NEPVEU – Sécuriser la chaîne du médicament en Asie et en Afrique

Pr Françoise NEPVEU, Conseillère scientifique de la Fondation Pierre Fabre

Pr Françoise NEPVEU
Conseillère scientifique de la Fondation Pierre Fabre

Professeur en sciences analytiques à l’Université Toulouse III Paul Sabatier, Chevalier de la Légion d’honneur elle est conseillère scientifique de la Fondation Pierre Fabre et engagée dans la rénovation des enseignements des facultés de pharmacie en Asie du Sud-Est (Cambodge, Laos, Vietnam) et au Togo depuis 2000.

FORMER DES PHARMACIENS, C’EST ÉVEILLER LES CONSCIENCES ET POSITIONNER LE MÉDICAMENT AU CŒUR DES ENJEUX DE SANTÉ PUBLIQUE.

“La formation des professionnels du médicament est un axe majeur de la sécurisation de la chaîne du médicament. C’est même la seule manière d’agir durablement sur les pratiques et la culture scientifique du médicament… trop souvent associé à un commerce comme les autres, faisant l’objet de trafics ou de contrefaçons qui mettent en péril la santé des populations !

Former des pharmaciens, c’est éveiller les consciences et positionner la gestion du médicament au cœur des enjeux de santé publique. C’est, néanmoins, une action qui s’inscrit dans la durée : il faut appuyer les facultés et les enseignants dans leurs efforts de rénovation, leur donner les moyens de se spécialiser grâce à des formations masters et PhD, les accompagner lors de leur retour au sein de leur faculté.

Ce sera, alors, le début de la rénovation des enseignements et de la pédagogie. Ils pourront former les jeunes pharmaciens qui accompagneront et sensibiliseront les patients dans les officines et les hôpitaux. D’autres travailleront dans les institutions publiques, les agences du médicament et les instituts de recherche et industries pharmaceutiques.

C’est ce qui est progressivement observé au Cambodge, à Madagascar, au Laos et au Togo, là où la Fondation Pierre Fabre est présente depuis plusieurs années. C’est bien cet engagement en profondeur, sur le temps long, qui fait la force de l’action de la Fondation.

Autres témoignages

J’ESPÈRE APPORTER MA CONTRIBUTION EN FORMANT À MON TOUR DES PROFESSIONNELS DE HAUT NIVEAU DONT LE VIETNAM A BESOIN.

Voir le témoignage

NOUS AVONS BON ESPOIR, AVEC L’AIDE DE LA FONDATION, DE FINALISER LES CONDITIONS DE NOTRE AUTONOMIE DANS LES PROCHAINES ANNÉES.

Voir le témoignage