Lalla Aicha DIAKITÉ : Prévention et prise en charge des personnes atteintes d’albinisme

Lalla Aicha DIAKITÉ, Présidente de l’association Solidarité pour l’Insertion des Albinos du Mali

Lalla Aicha DIAKITÉ
Présidente de l’association Solidarité pour l’Insertion des Albinos du Mali

Présidente de l’association Solidarité pour l’Insertion des Albinos du Mali et gestionnaire de l’unité de fabrication de crèmes solaires au Mali en partenariat avec le Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM) et la Fondation Pierre Fabre.
Actuellement « responsable risques et conformité » dans un établissement financier.

ASSOCIATION SOLIDARITÉ POUR L’INSERTION DES ALBINOS DU MALI

La Fondation Pierre Fabre soutient l’association Solidarité pour l’Insertion des Albinos du Mali depuis 2016 en liaison avec le service de dermatologie du CNAM (Centre national d’appui à la lutte contre la maladie) du Mali. L’association Solidarité pour l’insertion des Albinos du Mali agit selon une approche globale comprenant : la prévention, les soins thérapeutiques et chirurgicaux, la sensibilisation grâce à la formation des agents de santé, et l’insertion sociale et professionnelle.
Près de 400 patients sont suivis au CNAM dans ce cadre.

GRÂCE À NOTRE ACTION COMMUNE, DES CENTAINES DE PERSONNES BÉNÉFICIENT GRATUITEMENT DE CONSULTATIONS DERMATOLOGIQUES ET OPHTALMOLOGIQUES.

Pouvez-vous nous rappeler de quoi souffrent les personnes atteintes d’albinisme ?
“Elles souffrent d’une déficience de pigmentation qui est responsable d’un risque accru de cancer cutané et d’une atteinte oculaire avec une baisse importante de la vue. Outre ces problèmes physiques, les personnes atteintes d’albinisme ont de grandes difficultés d’intégration dans la société africaine, et particulièrement au Mali où elles font encore l’objet d’une ségrégation sévère. Leur particularité pose problème et est souvent perçue comme un signe pouvant provoquer la colère des dieux.”

L’association Solidarité pour l’Insertion des Albinos du Mali travaille avec la Fondation depuis 2016, en quoi consiste votre partenariat ?
“L’association couvre la prévention des cancers de la peau avec la production et la distribution de crèmes solaires, la prise en charge des soins et la sensibilisation des communautés. Aujourd’hui, grâce à notre action commune, des centaines de personnes bénéficient gratuitement de consultations dermatologiques et ophtalmologiques – et pour celles qui en ont besoin, d’interventions chirurgicales.
Nous finançons également les frais de scolarité de 25 élèves atteints d’albinisme, ainsi que des activités génératrices de revenus pour des personnes sans emploi pour favoriser leur insertion sociale.”

Constatez-vous une évolution positive pour les personnes atteintes d’albinisme ? 
“Je suis très optimiste, les actions en cours améliorent leur qualité de vie, c’est une certitude.
Mais il reste encore des défis à relever, notamment en termes de lutte contre les préjugés et les pratiques dangereuses, d’accès aux aides et d’accès à la justice pour les personnes victimes de persécutions, et d’accès aux services sociaux pour la sécurité, la santé, l’éducation, la formation professionnelle et l’emploi.”

Autres témoignages

NOTRE AMBITION EST D’OPÉRER UN CHANGEMENT RADICAL DANS LA FAÇON DONT LA SOCIÉTÉ PROTÈGE LE DROIT À LA SANTÉ DES PERSONNES ATTEINTES D’ALBINISME EN AFRIQUE.

Voir le témoignage
Harry FREELAND, Président de l’ONG Standing Voice

TELEDERMALI A PERMIS DE RÉDUIRE L’INÉGALITÉ D’ACCÈS AUX SOINS GRÂCE À LA FORMATION ET À LA MISE EN PLACE D’UN RÉSEAU D’ÉCHANGES.

Voir le témoignage
Pr Ousmane FAYE, Chef du service dermatologie du Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM) à Bamako, au Mali, à l’origine de l’initiative TelederMali.

LE DIAGNOSTIC À DISTANCE PEUT FOURNIR UNE SOLUTION À LA PÉNURIE DE DERMATOLOGUES.

Voir le témoignage
Pr Vincent PITCHÉ, Responsable du projet de télédermatologie au Togo, soutenu par la Fondation Pierre Fabre.