22/11/2018

Les travaux de construction du bâtiment qui accueillera la future Faculté de Pharmacie sur le campus de l’Université d’Antananarivo ont été lancés le 22 novembre 2018 lors de la cérémonie officielle de pose de la première pierre.

Cet événement constitue une étape importante d’un partenariat international qui a vu le jour en 2005 dans le but de renforcer la filière pharmacie à Madagascar. Le bâtiment devrait être achevé pour la rentrée 2021.

La construction du nouveau bâtiment est financée par la Fondation Pierre Fabre et la Fondation Mérieux, en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique de Madagascar et la Faculté de Médecine de l’Université d’Antananarivo.

Ce financement fait suite à une première étape de projet consacrée à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un programme d’études supérieures de pharmacie, réalisée depuis 2005 avec l’appui de la Faculté de Pharmacie de l’Université Grenoble-Alpes et du CHU de Grenoble-Alpes et, plus récemment, celui de la Faculté de Pharmacie de Monastir. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Antananarivo ont également soutenu le développement de ce cursus universitaire.

La cérémonie de pose de la première pierre était organisée en présence notamment de M. Christian Guy Ralijaona, Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, du Pr Willy Ramarotia, Directeur de cabinet du Ministère de la Santé Publique, de Mme Véronique Vouland-Aneini, Ambassadeur de France à Madagascar, de Mme Rocquie Evelyne Ramanantsoa, Présidente du Conseil d’Administration de l’Université d’Antananarivo, du Pr Panja Ramanoelina, Président de l’Université d’Antananarivo, de M. Pierre-Yves Revol, Président de la Fondation Pierre Fabre, du Pr Luc Hervé Samison, Directeur du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux de Madagascar et Doyen de la Faculté de Médicine d’Antananarivo, du Pr Guy Raoelison, Responsable de la Mention Pharmacie et de Mme Luciana Rakotoarisoa, Responsable Madagascar de la Fondation Mérieux.

Un projet pour renforcer les effectifs de pharmaciens à Madagascar
La construction de la future Faculté de Pharmacie s’inscrit dans la continuité de l’initiative lancée en 2005 pour créer un parcours d’études pharmaceutiques à Madagascar. Avec le même objectif : combler le déficit de pharmaciens à Madagascar, qui compte seulement 250 pharmaciens pour près de 17 millions d’habitants. Une situation préoccupante quand on sait que le pharmacien est un acteur clé du système de santé : c’est un référent de proximité qui joue un rôle majeur au contact des patients, tant en termes d’accès aux traitements et que de sensibilisation au bon usage des médicaments.

 Création du Diplôme d’Etat de Docteur en Pharmacie
Ainsi, la première étape du projet a consisté à créer un département de pharmacie au sein de la Faculté de Médecine de l’Université d’Antananarivo afin de délivrer le Diplôme d’Etat de Docteur en Pharmacie au terme d’un parcours de six années d’étude. Depuis 2006, le département accueille chaque année 20 nouveaux étudiants, avec une première promotion diplômée en 2011. Au total, près de 80 pharmaciens ont été formés, dont près de la moitié est aujourd’hui en poste dans le secteur public. La septième promotion a intégré le parcours de formation en 2018.

Projet de création d’une Faculté de Pharmacie
La création d’une Faculté de Pharmacie autonome dotée d’infrastructures propres permettra de pérenniser ce cursus universitaire et d’en augmenter progressivement les effectifs. C’est une étape essentielle dans la perspective de doter le pays des compétences indispensables à la délivrance et au suivi des traitements médicamenteux, en priorité au sein du secteur hospitalier et dans les districts défavorisés.

Le bâtiment de la future Faculté de Pharmacie
Sur une surface d’environ 700 m², la future Faculté de Pharmacie disposera de cinq salles de cours et trois salles de travaux pratiques entièrement équipées, ainsi que d’un espace de bureaux et de stockage. Elle devrait accueillir 40 à 50 étudiants par promotion à partir de la rentrée 2021.
 

Des partenaires engagés pour faire avancer cet enjeu de santé publique

Université d’Antananarivo
Le département pharmacie est placé sous la tutelle administrative de la faculté de médecine, et sur le plan pédagogique, sous la cotutelle de la Faculté de Médecine et de la Faculté des Sciences. L'université d'Antananarivo assure le soutien administratif et technique du département, la mise à disposition du personnel enseignant malgache rémunéré par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, la mise à disposition des locaux et la prise en charge des frais de fonctionnement, ainsi que les dépenses relatives à l'organisation des examens et concours. Pour plus d’informations : www.facmedtananarive.org

Fondation Pierre Fabre
La Fondation Pierre Fabre co-finance la future Faculté de Pharmacie. Elle a participé au développement du cursus universitaire déployé par le département de Pharmacie, à l’élaboration du programme d’enseignement et à la création d’une équipe enseignante spécialisée. Elle apporte son soutien pour l’acquisition du matériel scientifique, l’organisation de l’accompagnement pédagogique et participe au financement de bourses d’études destinées aux étudiants malgaches. Pour plus d’informations : www.fondationpierrefabre.org

Fondation Mérieux
La Fondation Mérieux a apporté son soutien sur le plan stratégique, pédagogique et financier dans le développement et la structuration du département de pharmacie : acquisition d’équipements de bureautique et de matériels nécessaires aux enseignements, appui à la création et à la mise en œuvre des modules de travaux pratiques, financement de projets de mobilité internationale liés à la formation des enseignants, etc. Elle contribue au financement de la future Faculté de Pharmacie. Pour plus d’informations : www.fondation-merieux.org

Université de Grenoble-Alpes et CHU de Grenoble-Alpes
La Faculté de Pharmacie de l’Université de Grenoble a fourni un appui à la construction et à la consolidation du cursus pharmaceutique : diagnostic des besoins pédagogiques et des compétences, création d’un séminaire pédagogique annuel, transfert de l’ensemble des disciplines sur des enseignants malgaches, formation des formateurs avec constitution de dossiers de mobilité pour l’acquisition de compétences complémentaires par les jeunes pharmaciens malgaches, etc. Un soutien qui se poursuit aujourd’hui par la mise à disposition d’expertises en fonction des besoins identifiés par l’équipe malgache.Pour plus d’informations : www.univ-grenoble-alpes.fr

Faculté de Pharmacie de Monastir
La Faculté de Pharmacie de Monastir assure les cours de pharmacie galénique et la formation des enseignants malgaches qui prendront en charge cette discipline. De nombreuses missions ont été effectuées et l’encadrement d’un doctorat est actuellement en cours. La Faculté de Pharmacie de Monastir contribue à cet édifice dans le cadre d’une coopération Sud-Sud.Pour plus d’informations : www.fphm.rnu.tn