Cameroun – Démarrage des activités de prise en charge de la drépanocytose

01/07/2015

Le 15 juin dernier, le Ministère de la Santé Publique du Cameroun lançait officiellement ses activités au sein de la plateforme de prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires, en partenariat avec l’IECD et la Fondation Pierre Fabre, et le cofinancement de l’AFD.

Après la République Démocratique du Congo et Madagascar, Le Cameroun est le troisième pays à rejoindre cette plateforme, qui vise à permettre un meilleur transfert des connaissances sur la maladie.

Une étape dans la lutte contre la drépanocytose
Le Cameroun démarre officiellement ses activités au sein de la plateforme de prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires en Afrique Centrale et à Madagascar et s’apprête à mettre en place les premiers dépistages au sein des maternités de trois structures de santé de Yaoundé.

Les prélèvements effectués sur les nouveau-nés seront analysés au Centre Pasteur du Cameroun, partenaire du projet qui a été équipé à cet effet d’un appareil d’analyse par Iso-Electrofocalisation (IEF), spécialement adapté pour l’analyse de l’hémoglobine des nourrissons.

Outre le dépistage néonatal et l’amélioration de la prise en charge des malades par la formation ou le recyclage du personnel de santé, le programme comporte un volet d’information et de sensibilisation destiné aux communautés locales et au grand public. Ainsi, des manifestations ont été organisées à Yaoundé, en partenariat avec le ministère de la Santé Publique, pour célébrer la journée mondiale de la drépanocytose le vendredi 19 juin.

A terme, au Cameroun, 12 000 nouveau-nés bénéficieront d’un test de dépistage, 600 malades seront suivis au sein de 7 établissements à Yaoundé et à Douala et 200 personnels de santé seront formés à la prise en charge des patients drépanocytaires.

Ensemble contre la maladie
C’est au cours d’une cérémonie organisée au sein du Centre Pasteur du Cameroun, le lundi 15 juin 2015, que le démarrage du volet camerounais a été officialisé par la signature de la convention de partenariat  liant les parties prenantes du projet au Cameroun : l’IECD, la Fondation Pierre Fabre, le Centre Pasteur du Cameroun et le GEDREPACAM.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence, entre autres personnalités, de M. André Mama Fouda, Ministre de la Santé Publique du Cameroun, de Mme Caroline Comiti, Conseillère Régionale de Coopération en Santé près l’Ambassade de France et de M. Hervé Conan, Directeur du bureau de l’AFD au Cameroun. Elle précédait la séance inaugurale du 1er Workshop du REDAC (Réseau d’Etude sur la Drépanocytose en Afrique Central).

Le renforcement du REDAC est une des composantes du programme avec l’objectif de permettre un meilleur transfert des connaissances  entre ses membres et de favoriser un plaidoyer plus performant auprès des autorités et des institutions internationales telles que l’OMS.

2019-02-18T01:31:26+00:00