Soutien au Centre de Recherche et de Traitement de la Drépanocytose

— République Centrafricaine —

L'HISTOIRE

Centre de référence national créé en 2018 à l’initiative du ministère de la Santé et de la Population de Centrafrique, le Centre de Recherche et de Traitement de la Drépanocytose (CRTD) est situé dans l’enceinte du Centre National Hospitalier et Universitaire de Bangui. Spécialisé dans la prise en charge de la drépanocytose, il bénéficie depuis 2019 de l’appui de la Fondation Pierre Fabre, qui a développé une expertise de premier plan sur la maladie et son écosystème de recherche et de prévention en Afrique (11 pays d’intervention depuis 2016) : création du Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose au Mali, soutien au Comité d’Initiative contre la Drépanocytose au Burkina-Faso, partenariat avec les autorités de santé en RDC, etc.

Largement ignorée des systèmes de santé et des programmes d’aide internationaux, la prise en charge de la drépanocytose est pourtant une priorité de santé publique en Afrique, continent touché de plein fouet par cette maladie héréditaire de l’hémoglobine particulièrement invalidante et douloureuse.

TROIS AXES DE SOUTIEN PRIORITAIRES

En RCA, le soutien de la Fondation se concentre sur trois axes de progrès qui permettent à la structure d’assurer sa mission dans les meilleures conditions, tout en favorisant sa pérennité et la montée en compétences de ses équipes :

  • L’approvisionnement en médicaments de qualité essentiels à la prise en charge des patients drépanocytaires ;
  • L’équipement de la structure ;
  • La formation du personnel à la prise en charge de cette pathologie spécifique avec le déploiement de référentiels cliniques.

En 2020, face à l’épidémie de Covid-19, la Fondation Pierre Fabre a soutenu la mise en place d’une formation aux gestes barrière, à la reconnaissance des cas suspects et à leur orientation conformément aux recommandations nationales. Cette formation était accompagnée d’un renforcement matériel (équipement de protection individuelle, gel hydroalcoolique, etc.) afin de protéger les professionnels de santé et les patients, particulièrement vulnérables, accueillis au CRTD.

UN PROJET DE RENFORCEMENT GLOBAL

En réponse à un nombre croissant de patients originaires de provinces éloignées de Bangui, l’équipe du CRTD a souhaité organiser une session de formation délocalisée à la prise en charge de base du patient drépanocytaire. Financée par la Fondation Pierre Fabre, cette formation de 4 jours a été organisée en mars 2021 à Bimbo en présence de 78 professionnels de santé (médecins, agents de santé, sages-femmes) de six localités de la région sanitaire 1 proche de la capitale.

Cette opération sera répétée afin de contribuer à la création d’un « écosystème drépanocytose » en RCA et d’améliorer la prise en charge de la maladie par les premiers niveaux de la pyramide sanitaire. Depuis juin 2021, l’appui de la Fondation a pris la forme d’un projet pluriannuel de renforcement.

L’ESSENTIEL
_____

Axe
Drépanocytose

Programme
Depuis 2019

Mode d’intervention
Distributeur

Action
Financement des formations du personnel du CRTD, achat de matériels et approvisionnement en médicaments de première nécessité destinés aux patients drépanocytaires

BILAN ET PERSPECTIVES

Bilan

7883
prises en charge, dont 25 % d’enfants de moins de 5 ans

552
patients reçus en consultation au premier trimestre (moyenne mensuelle) à 821 sur le quatrième trimestre, soit une augmentation de 49 %

102 à 142

patients hospitalisés en moyenne mensuelle sur la même période (+ 39 %)

Une situation politique difficile

La fin de l’année 2020 et le début 2021 ont été marqués par des troubles importants en RCA, impactant les voies de communication vers la capitale. Le CRTD a poursuivi ses activités avec la mise en place de nouveaux circuits d’approvisionnement en médicaments afin d’éviter des ruptures de stock. Environ 80 % des médicaments sont obtenus auprès de l’ASSOMESCA (grossiste répartiteur émanant des structures de soins confessionnelles du pays), seul fournisseur local de qualité.

PARTENAIRES

  • Ministère de la Santé et de la Population de RCA
  • Centre National Hospitalier et Universitaire de Bangui

Et aussi

Et aussi

Dépistage et prise en charge de la drépanocytose

Face à la prévalence du syndrome drépanocytaire sur l’île d’Haïti, la Fondation soutient depuis 2014 le réseau Carest dans son projet pilote de dépistage néonatal et de prise en charge.

30/07/2018

Suivre notre action

Afrique : 31 médecins de 9 pays formés à la drépanocytose

Du 8 au 20 novembre 2021, 31 médecins de 9 pays d’Afrique vont participer à la 6ème session de formation au Diplôme Universitaire de Drépanocytose du Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD) de Bamako, au Mali. Créé en 2014, ce D.U. vise à sensibiliser et à former des médecins à cette maladie, pour améliorer la prise en charge dans les zones manquant de moyens et de personnels soignant.

Tous les programmes