Soutien à la filière pharmaceutique de l’Université de Lomé

— Togo —

L'HISTOIRE

Malgré une espérance de vie de 63 ans, supérieure à la moyenne des pays d’Afrique subsaharienne, le Togo souffre d’un taux élevé de mortalité maternelle et infantile. Une situation à laquelle le gouvernement a réagi dès 2010 en adhérant au Partenariat international pour la santé et initiatives apparentées (IHP+), puis en lançant le Plan national de développement sanitaire 2012-2015. Parmi ses défis renforcer le système national pharmaceutique et ses capacités de gestion des médicaments.

Cette volonté politique forte, alliée à la présence de personnalités clés à l’Université de Lomé, incite la Fondation Pierre Fabre à soutenir la filière pharmaceutique de la Faculté mixte de médecine et de pharmacie. Quand elle se lance dans ce projet en 2011, il n’existe aucun corps professoral dédié à cette matière. Les cours sont délivrés par les enseignants de la Faculté des sciences et par des intervenants du Sénégal et du Burkina Faso. La filière pharmacie de l’Université de Lomé compte environ 200 étudiants. Les diplômés sont destinés à intégrer les hôpitaux, les laboratoires d’analyse, les officines et la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels (structure publique en charge de l’approvisionnement des médicaments). Un enjeu de taille dans un pays qui comptait seulement 230 pharmaciens pour 7 millions d’habitants en 2015.

Avec son conseiller scientifique Jean Cros, et avec des universitaires sénégalais, burkinabés et français, la Fondation Pierre Fabre audite tout d’abord les contenus pédagogiques. Ensemble, en tenant compte des besoins sanitaires locaux, ils rénovent le contenu des disciplines pharmaceutiques en chimie, pharmacologie, toxicologie et technologie pharmaceutique en respectant le syllabus des études discuté au sein de la CDAO pour l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest. Un travail de longue haleine, débuté en 2011 et qui s’est achevé à la fin de l’année 2015.

L’ESSENTIEL
_____

Axe
Formation des professionnels du médicament

Programme
Depuis 2011

Mode d’intervention
Distributeur et opérateur

Action

  • Financement et maîtrise d’ouvrage de la rénovation
  • Ingénierie pédagogique (révision du syllabus, création de travaux pratiques)
  • Financement et organisation de missions pédagogiques
  • Financement de matériel scientifique et pédagogique
  • Financement de bourses d’étude

Université de Lomé – Faculté Mixte de Médecine et de Pharmacie
Boulevard Gnassingbé Eyadema
BP 1515
LOME
TOGO
http://univ-lome.tg/universite/

Découvrez ci-dessous le reportage photo réalisé à la Faculté des Sciences de la Santé de Lomé en décembre 2018 :

La création de travaux pratiques occupe une place centrale dans ce nouveau dispositif, afin que les futurs pharmaciens effectuent les manipulations indispensables à leur formation. Parallèlement, la Fondation finance et coordonne la rénovation et l’équipement des locaux. Enfin, elle organise les missions des enseignants français, notamment pour former de nouveaux formateurs. La promotion 2013-2014 a été la première à bénéficier de ces progrès. A moyen terme, elle devrait répondre à l’ambition gouvernementale de former des enseignants de niveau international, de générer des professionnels du médicament capables d’occuper tous les postes au sein du système de santé du Togo, et de garantir la qualité des médicaments distribués sur le territoire.

AVANCEES DU PROJET
La Fondation a co-organisé, avec la direction de l’université des Sciences de la Santé de Lomé, les 5 et 6 avril 2016, un séminaire pédagogique sur le développement de la filière de formation des pharmaciens au Togo. Cliquez ici pour lire l’article d’AfreePress à ce sujet. Dans le cadre du Plan National de Développement Sanitaire quinquennal lancé en 2017 par les autorités de santé du Togo, et dont l’un des volets est consacré au renforcement du système national pharmaceutique, la Fondation Pierre Fabre s’est engagée à participer à la consolidation de la filière pharmacie de l’Université de Lomé : communiqué du 16 janvier 2018 relatif au renouvellement du soutien à la filière pharmacie de Lomé. Cette nouvelle étape d’accompagnement est orientée sur la formation continue des universitaires pharmaciens à travers le financement de bourses de Master, de doctorat et d’agrégation. La convention de partenariat prévoit également un soutien à la structuration de la filière, l’acquisition de matériel pédagogique et la mise en place d’enseignements, notamment pratiques, essentiels pour la qualité de la formation.

 STABILISER L’ÉQUIPE ENSEIGNANTE
Le développement des compétences dans plusieurs spécialités de sciences pharmaceutiques permet de constituer un groupe d’enseignants de haut niveau, ce qui garantit non seulement la qualité des enseignements délivrés mais positionne également plus favorablement la filière dans l’attribution de financements internationaux en soutien à ses projets de recherche. Grâce aux équipements scientifiques fournis par la Fondation Pierre Fabre en 2018 et aux aides obtenues auprès de l’Université de Lomé et de plusieurs bailleurs comme l’AUF (Agence universitaire de la Francophonie), l’UNFPA (Fond des Nations Unies pour la Population) ou l’UNESCO, plusieurs projets ont été développés par les universitaires togolais dans la perspective de mieux comprendre et encadrer la chaîne du médicament.

 CONTRIBUTION À LA LUTTE CONTRE LE COVID-19
La crise sanitaire, qui a fortement perturbé les agendas universitaires et les moyens de diffusion des connaissances, a été révélatrice de la capacité de l’équipe enseignante togolaise à s’adapter aux contraintes et à concevoir des actions de prévention concrètes, au bénéfice direct de la population. Ainsi, l’enseignement à distance a été garanti, les enseignants ont participé à la Commission Nationale COVID-19 et au contrôle de la qualité de médicaments essentiels. Les étudiants ont produit des solutions hydroalcooliques ainsi que matériel de prévention, et installé un site de production d’eau de javel dans la polyclinique à Tsévié (à 35 km au nord de Lomé) pour prévenir les infections.

« Le Togo a besoin de professionnels de la pharmacie pour sécuriser toute la chaîne du médicament, depuis le développement jusqu’à la distribution, en passant par l’éducation des patients – car l’efficacité d’un médicament dépend aussi des conditions de stockage et d’utilisation. La Fondation Pierre Fabre nous accompagne sur le volet de la formation des formateurs : nous avons besoin de doter notre filière de professeurs agrégés sur l’ensemble des disciplines pharmaceutiques clés afin de stabiliser l’équipe enseignante. »

Pr. Yao Potchoo, vice-doyen de la Faculté des Sciences de la santé de Lomé, Togo

PARTENAIRES

  • Université de Lomé
  • Université de Bordeaux et de Poitiers
  • Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche du Togo
  • Ministère de la santé et de la protection sociale du Togo

Et aussi

Et aussi

Suivre notre action

Rapport Annuel 2020 de la Fondation Pierre Fabre

La pandémie actuelle a accentué les inégalités d’accès à la santé et les fragilités de beaucoup des pays d’intervention de la Fondation. La Fondation Pierre Fabre a choisi de s’impliquer davantage dans les pays en crise et auprès des populations les plus vulnérables. Dans ce rapport numérique enrichi de vidéos et de témoignages, nous vous présentons de façon synthétique les programmes menés par la Fondation, ses choix d’intervention, sa gouvernance et son mode opératoire, basé sur le partenariat et l’appui aux acteurs locaux. Ce sont ces derniers qui témoignent, au fil des pages, des besoins et des solutions mises en place.

Tous les programmes