Prise en charge médicale des femmes victimes de violences sexuelles

— République Démocratique du Congo —

Prise en charge médicale des femmes victimes de violences sexuelles

L’HISTOIRE

La région du Sud-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC) est depuis 1999 une zone de conflit où de nombreux groupes armés exercent en quasi-impunités des violences envers la population civile et plus particulièrement envers les femmes en utilisant le viol comme arme de guerre. Fondateur de l’Hôpital Panzi au coeur de cette région, le Dr Denis Mukwege consacre sa vie à sauver les femmes victimes et dénoncer les violences sexuelles.

L’hôpital Panzi propose une offre centralisée (un modèle holistique ou « One stop center ») d’assistance médicale, psychologique, socio-économique et juridique. Depuis sa mise en place, près de 50 000 victimes de violences sexuelles ont pu y être traitées.

Le 6 décembre 2017, le Dr Mukwege a présenté devant le Conseil d’Administration de la Fondation Pierre Fabre un projet pour répliquer son modèle global de prise en charge des victimes, à l’Hôpital de Bulenga.

Situé à 165 km de Panzi, dans une zone affectée par le conflit, l’hôpital dispose de 62 lits et accueille actuellement 1 800 patients par an, mais sans les moyens humains et matériels requis. Située dans une région de grande pauvreté et où seulement un tiers des habitants a accès à l’eau potable, l’hôpital offre des soins à toute la population, à des prix bas, et un parcours spécifique pour les femmes victimes de violences sexuelles et celles qui souffrent des conséquences d’un défaut de suivi de grossesse (prolapsus, fistules obstétricales). Construit sur une large parcelle qui lui réserve la possibilité de s’agrandir, l’hôpital a été conçu pour être autonome en électricité (panneaux solaires) et en eau potable (eau de source pompée et distribuée via des réservoirs et un réseau en propre). Il dispose de services de médecine interne, pédiatrie, gynécologie, chirurgie (cas non complexes, les autres étant référés à Panzi), d’une maternité, d’un laboratoire d’analyse et d’une pharmacie.

Le 28 mai 2018, une délégation de la Fondation Pierre Fabre s’est rendue sur place et a pu constater l’importance des besoins et de la qualité de l’organisation des soins et des équipes de Panzi et Bulenga. Depuis, le soutien de la Fondation permet une prise en charge gratuite des femmes. Les résultats attendus sont:
L’accès à des soins médicaux et psychologiques pour les VVS et autres femmes ayant besoin de soins gynécologiques spécialisés, au Centre de Bulenga.
L’accompagnement des patients pris en charge dans leur réinsertion psychosociale;
La collecte, la compilation et la sauvegarde des données relatives aux patients pris en charge;
L’accès des patients à une aide juridique à la clinique juridique de Panzi.

L’ESSENTIEL
_____

Axe
Accès aux soins de qualité

Programme
Depuis 2017

Action
Financement des activités médicales de l’hôpital de Bulenga 

Fondation Panzi

Avenue Jean Mirhuho 3, Mushununu, Bukavu,

Democratic Republic of the Congo-Kinshasa

BILAN ET PERSPECTIVES

Bilan

1
maison d’accueil construite pour les victimes

330
patients pris en charge gratuitement

58
séances de sensibilisation

Perspectives

Au terme de ces 2 années de financement, la Fondation Pierre Fabre réalisera une mission d’évaluation pour étudier les modalités de pérennisation de cette structure.

Pour la prise en charge médicale des femmes à Bulenga, j’ai sollicité la Fondation Pierre Fabre, connue pour son travail médical et son soutien dans beaucoup d’activités en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins. Je suis très heureux qu’elle m’apporte son soutien. “

Dr Denis Mukwege

PARTENAIRES

Tous les programmes