Liban – Inauguration d’une unité médicale mobile dans la Bekaa

05/08/2016

En partenariat avec l’Ordre de Malte, cette Unité Médicale Mobile (UMM) vise à fournir une assistance médicale aux réfugiés syriens ainsi qu’à la population locale.

Une cérémonie d’inauguration a été organisée le samedi 9 juillet en présence du Ministre de la Santé du Liban.

La vallée de la Bekaa, région rurale du Liban, proche de la frontière avec la Syrie, est particulièrement touchée par l’afflux de réfugiés fuyant la guerre en Syrie: plus de 400 000 Syriens s’y sont installés, dans des campements épars, avec de grandes difficultés d’accès aux soins de santé primaire.

L’Ordre de Malte et la Fondation Pierre Fabre se sont associés pour apporter une aide à cette population sous la forme d’une unité médicale mobile : un bus de 30 places, transformé en salles de consultation et de soins, qui est destiné à visiter les plus grands villages de la Bekaa-Ouest. L’équipe qui la compose comprend deux médecins, une infirmière et une assistante sociale, et pourra assurer jusqu’à 1 200 consultations par mois

En présence du Ministre de la Santé Publique du Liban, M. Waël Bou Faour. La cérémonie d’inauguration était organisée dans la cour de l’hôpital gouvernemental de Kherbet Kanafar, où seront référés les malades nécessitant des examens plus poussés ou une prise en charge hospitalière. Le Centre médico-social de Kefraya, géré par l’Ordre de Malte, servira également de structure sanitaire de référence, une fois ses travaux de réhabilitation terminés.

Organisée sous les auspices du Ministère de la Santé Publique, la cérémonie a mobilisé bon nombre d’officiels politiques, municipaux, religieux, représentants des Nations Unies, ainsi que beaucoup de directeurs des hôpitaux de la région.

L’UMM en présence de SAS la Princesse de Bourbon Lobkowicz et Charles-Henri d’Aragon, Ambassadeur de l’Ordre de Malte au Liban

Une nécessité humanitaire
Le Président de la Fondation de l’Ordre de Malte pour le Liban, M. Marwan Sehnaoui, ainsi que le Ministre de la Santé Publique du Liban sont intervenus au cours de la cérémonie.

M. Marwan Sehnaoui a mis en exergue le volet humanitaire de l’action générale de l’Ordre de Malte au Liban auprès de toutes ses communautés et composantes. Il a insisté sur le message non politique et strictement humanitaire de l’action précisant qu’elle couvrait, dans la pratique, tant les syriens que les libanais démunis. En conclusion, il a rappelé l’historique de l’action des UMM que l’Ordre de Malte a mis en opération depuis 2006, d’abord dans le nord du Liban et aujourd’hui dans la Bekaa, et qui n’a pu se concrétiser tant dans son investissement que dans la couverture des frais de fonctionnement que grâce au soutien de la Fondation Pierre Fabre.

Le Ministre M. Waël Bou Faour a entamé son intervention par des remerciements pour la mise en opération de cette UMM qui contribuera sinon à alléger du moins à partager la responsabilité de l’aide humanitaire que doit assumer le Liban auprès des réfugiés syriens et des populations démunies du pays. Il a lancé un vibrant appel à l’Etat libanais sur le dossier de l’afflux des réfugiés syriens, qui a été repris dans la presse : « Le dossier des déplacés syriens constitue un lourd fardeau pour le Liban qui a supporté bien au-delà de ses capacités. L’Etat doit adopter une politique nationale qui rassemble estimant qu’il ne faut plus avoir à l’égard des déplacés syriens une approche confessionnelle, sectaire ou locale à moins de vouloir imploser le contexte libano-syrien ».

Par la suite, les deux responsables se sont dirigés dans un bain de foule vers l’UMM qu’ils ont visitée à tour de rôle avec les principaux responsables politiques et religieux présents.

2019-02-15T17:53:54+00:00