05/03/2018

En Afrique subsaharienne, les personnes atteintes d’albinisme font partie des populations les plus marginalisées et vulnérables, notamment parce qu’elles sont particulièrement exposées aux risques de cancer de la peau. La Fondation Pierre Fabre s’est associée à l’action de l’ONG Standing Voice pour développer des programmes de prise en charge spécifiques en Tanzanie puis au Malawi.

En Afrique subsaharienne la prévalence de l’albinisme est 4 à 5 fois supérieure à la moyenne dans le monde. Dans certaines régions de Tanzanie et du Malawi, l’albinisme toucherait jusqu’à 1 personne sur 1500. Les personnes atteintes présentent un risque extrêmement élevé de développer un cancer de la peau et des affections cutanées. Les études estiment que la plupart d’entre elles meurent d’un cancer de la peau entre 30 et 40 ans*. Depuis 2016, une programme de prévention et de prise en charge des cancers de la peau est développé en Tanzanie (en savoir plus).

Découvrez, dans le reportage ci-dessous, les actions de sensibilisation, de prévention et de prise en charge des cancers menées en Tanzanie par Standing Voice.

*rapport de I.Ero, experte indépendante auprès des Nations Unies, 2015