L'histoire

S’ouvrant et s’affirmant comme un pays émergent dynamique depuis les années 1980, le Vietnam affiche des indicateurs de santé publique en constante amélioration. Doté d’une industrie pharmaceutique balbutiante mais grandissante, accueillant déjà des formations de haut niveau, le pays est un point d’ancrage idéal lorsque la Fondation Pierre Fabre décide de créer un master en sciences pharmaceutiques transrégional.

Cette formation post-graduée, appelée Master Mekong Pharma, a pour ambition de renforcer le nombre de spécialistes du médicament en Asie du Sud-Est. Elle prend la suite des programmes menés depuis 10 ans à Phnom Penh et à Vientiane pour rénover leurs facultés de pharmacie. Elle s’adresse principalement aux pharmaciens diplômés du Laos, du Cambodge et du Vietnam, et leur permet d’obtenir un diplôme de Master 2 français.

Un projet enthousiasmant, mais complexe à monter et ce d’autant plus que le diplôme français est délocalisé en Asie du Sud-Est. Après en avoir conçu le schéma général, la Fondation Pierre Fabre convainc les trois universités de la région de le proposer aux étudiants, et conclut des partenariats avec trois autres universités françaises pour qu’elles missionnent des enseignants volontaires. En 2012, la première promotion est recrutée. Les étudiants suivent un enseignement généraliste en première année, avant de se spécialiser, en deuxième année, en choisissant un des trois Master 2 : « contrôle qualité des médicaments » (à Hanoi), « pharmacocinétique » (à Phnom Penh) ou « bon usage du médicament et la pharmacovigilance » (à Vientiane). Cette 1ère promotion a été diplômée en octobre 2014.

Le Master Mekong Pharma se veut un véritable tremplin pour la santé du Sud-Est asiatique. Les débouchés offerts aux futurs diplômés valideront son succès : ceux-ci devraient pouvoir élever la qualité de l’enseignement supérieur local, améliorer le secteur du soin hospitalier, contribuer aux efforts de structures publiques telles que les agences du médicament, mais aussi soutenir le secteur privé, dont les besoins sont importants en Asie du Sud-Est.

En 2016, un renouvellement du consortium a été signé pour garantir la formation des promotions 4, 5 et 6 (2019). Par ailleurs, la formation propose en 2016 une nouvelle spécialité : le Master 2 « développements pharmaceutiques de nano médecine » proposé par l’Université d’Angers dont les cours sont délocalisés depuis la rentrée 2017 à l’Université de Pharmacie et de Médecine de Hô-Chi-Minh-Ville. De nombreuses industries pharmaceutiques sont en effet installées à Hô-Chi-Minh-Ville, ce qui facilitera les stages des étudiants et leur insertion professionnelle.

Hanoi University of Pharmacy
13-15 Le Thanh Tong, Hoan Kiem
HANOI
VIETNAM
www.hup.edu.vn
www.mastermekongpharma.com/fr/

 

Appel à candidatures pour l'année 2017/2018

Retrouvez ici les informations utiles et les modalités d'inscription du Master Mékong Pharma.

Le modèle de formation français n’était pas applicable tel quel. Le Master Mekong Pharma a dû être adapté. Au niveau de l'accès tout d’abord : la première année permet d'acquérir le socle de connaissances nécessaire pour accéder au M2 des universités françaises. Au niveau du programme ensuite : les enseignements ont été adaptés pour prendre en compte, par exemple, les aspects réglementaires locaux."

Dr Hanh Dufat Laboratoire de Pharmacognosie-UMR/CNRS 8638, Faculté des Sciences pharmaceutiques et biologiques, Université Paris Descartes

Bilan et perspectives

Bilan

  • 5 promotions recrutées depuis 2012

  • 56 étudiants diplômés en Master 2 (Promotions 1, 2 et 3) et 25 actuellement en formation (Promotions 4 et 5)

  • 33 missions d’enseignement

  • 1 352 heures de cours dispensées en 2015

  • 80 % du financement assuré par la Fondation Pierre Fabre 

  • 97 % des étudiants ayant choisi d’effectuer un stage dans le secteur public pour clore leur formation

Perspectives

En 2016, un renouvellement du consortium a été signé pour garantir la formation des promotions 4, 5 et 6 (2019). Par ailleurs, la formation propose en 2016 une nouvelle spécialité : le Master 2 « développements pharmaceutiques de nano médecine » proposé par l’Université d’Angers dont les cours sont délocalisés depuis la rentrée 2017 à l’Université de Pharmacie et de Médecine de Hô-Chi-Minh-Ville. De nombreuses industries pharmaceutiques sont en effet installées à Hô-Chi-Minh-Ville, ce qui facilitera les stages des étudiants et leur insertion professionnelle.

Partenaires