12/12/2009

Sous l’égide de la Fondation Chirac, la Fondation Pierre Fabre s’est fortement investie dans l’organisation d’un rendez-vous international à Cotonou.

A l’invitation du Dr Boni Yayi, Président de la République du Bénin, six chefs d’Etats africains en exercice, le ministre de la Santé du la République Démocratique Populaire du Laos et de nombreuses autres personnalités internationales se sont réunies.

Bénin - L'appel de Cotonou

L’appel de Cotonou avait pour objectif d’alarmer sur les conséquences sanitaires, économiques et sociales qu’engendre le fléau des faux médicaments. L’objectif final étant d’aboutir à une mobilisation de l’ONU en vue de l’établissement d’une convention internationale visant à criminaliser ce fléau dévastateur dans les pays du Sud et qui, désormais, n’épargne pas les grands pays occidentaux.

Depuis le 12 octobre 2009, près de trente pays ont ratifié l’Appel de Cotonou et plusieurs initiatives ont alimenté et renforcé la mobilisation internationale contre les faux médicaments et, en particulier, l’Union Européenne qui a adopté en février 2011 une nouvelle directive, validée par le Parlement européen renforçant les instruments contre les médicaments falsifiés pour mieux protéger les patients en sécurisant le circuit de distribution, en particulier sur Internet.

Appel de Cotonou contre les faux médicaments - pdf - 2.1 Mo