Episode 5 : “2015, investir le champ de la dermatologie”

19/08/2019

Faute de diagnostic et de prise en charge spécialisée, les maladies de peau souvent bégnines au début peuvent évoluer vers des tableaux cliniques préoccupants. Or avec seulement 1 dermatologue en moyenne pour 350 000 à 1 million d’habitants en Afrique de l’Ouest, la prise en charge des affections cutanées reste un véritable défi, surtout en milieu rural.

C’est pour pallier le manque de soins des habitants d’Afrique subsaharienne touchés par les maladies de peau que la Fondation Pierre Fabre a décidé d’investir le champ de la dermatologie. En 2015, elle intervient au Mali pour soutenir un programme de télédermatologie « TelederMali », puis en 2016, elle étend son action à la prévention et la prise en charge des cancers de la peau pour les personnes atteintes d’Albinisme, une population discriminée en Afrique et particulièrement sujette aux cancers de la peau. 50 % des personnes atteintes d’albinisme développent un cancer avant 30 ans*.

Découvrons dans ce 5e podcast les témoignages du professeur Ousmane Faye, chef du service dermatologie du Centre national d’appui à la lutte contre la maladie de Bamako au Mali et de Lalla Aïcha Diakité, présidente de l’association Solidarité pour l’insertion des albinos au Mali, tous deux partenaires engagés de la Fondation.

* source : A.E. Cruz-Inigo et coll., « Albinism in Africa: Stigma, Slaughter and Awareness Campaigns », Dermatol Clin 29 (2011) 79-87.