Offre d’emploi : Coordinateur.rice General.e basé.e à Bangui, RCA

18/11/2022

La Fondation Pierre Fabre recherche son/sa Coordinateur.rice General.e basé.e à Bangui, RCA pour son projet de prise en charge holistique des victimes de violences sexuelles et violences basées sur le genre en République Centrafricaine.

Le poste est à pourvoir immédiatement pour une durée de 12 mois, renouvelable.

LA FONDATION PIERRE FABRE

De manière désintéressée, indépendante et dans un but strictement humanitaire, la Fondation Pierre Fabre, reconnue d’utilité publique depuis 1999, a pour objet de permettre aux populations des pays les moins avancés et à celles des pays émergents dans le monde, ainsi qu’aux populations exceptionnellement plongées dans des situations de crise grave d’origine politique, économique et/ou naturelle, d’accéder, tant en qualité qu’en volume, aux soins et plus spécialement aux médicaments d’usage courant définis, notamment par l’OMS, comme essentiels à la santé humaine.

CONTEXTE ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

Dans le contexte de la RCA, pays en proie aux conflits depuis près de 20 ans, les violences basées sur le genre doivent faire l’objet d’une attention particulière. Elles se manifestent sous différentes formes, dont les violences sexuelles. Si les victimes de violences sexuelles liées au conflit sont nombreuses, l’impunité entourant la commission de ces crimes et la déliquescence des structures sociales (famille, communauté etc.) laissent présager un risque accru de violences sexuelles dans les années à venir.

Le 28 novembre 2019, l’Agence Française de Développement et la Fondation Pierre Fabre signaient, en présence du Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix, une convention de financement afin de mettre en place un centre de prise en charge holistique des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre à Bangui en République Centrafricaine. Ce modèle holistique, à l’initiative du Dr Mukwege et reconnu à l’international, permet de soigner les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre et de les aider à se reconstruire d’une façon pérenne, grâce à la possibilité d’avoir accès, à une prise en charge médicale, psychologique, socio-économique et juridique.

Depuis son ouverture en mars 2020, ce projet intitulé Nengo (« dignité » en langue sango) permet à ces victimes, de Bangui et des provinces, d’accéder à des soins de qualité, selon un parcours coordonné, accompagné et complet, grâce à la mise en place d’un centre « Guichet unique » (One Stop Center – OSC) localisé au sein de l’Hôpital de l’Amitié et de l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique (AFJC) à Bangui. Ce projet participe également à la prévention des violences sexuelles et basées sur le genre dans le pays. Facilité par quatre partenaires internationaux qui forment un consortium (Fondation Pierre Fabre, cheffe de file, Fondation Mukwege, Fondation Panzi, Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie), il est fondé sur un échange d’expériences et de compétences sud-sud entre les acteurs congolais et les acteurs centrafricains. Le projet permettra en outre de renforcer les capacités d’un hôpital public et d’une association nationale reconnue, deux lieux de référencement déjà identifiés pour les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre à Bangui.
Pour faire face aux besoins accrus à Bangui et en province, l’AFD a octroyé au projet, en janvier 2022, un financement complémentaire de 6 millions d’euros, soit un budget global de 11.4 millions pour une durée de 5 ans, entrainant le redimensionnement significatif tant de ses activités que de ses ressources humaines et techniques. De fait, le projet prévoit également un déploiement en province via la mise en place d’une unité holistique mobile, en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire dans le pays.
C’est dans ce contexte que la Fondation Pierre Fabre, cheffe de file du consortium, recrute un.e Coordinateur.rice Général.e pour le projet Nengo.

FMISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

Sous la supervision de la cheffe de projet du siège de la Fondation Pierre Fabre, le/la Coordinateur.rice Général.e est responsable d’assurer la coordination générale du projet Nengo, en supervisant sa mise en oeuvre de qualité et en faisant travailler en équipe les coordinateurs des membres du Consortium, conformément à la stratégie arrêtée par le Comité de Direction du Consortium (CDC).

Il/elle travaille dans le plus grand respect des exigences en matière de conformité technique et financière, en particulier vis-à-vis de l’AFD.
Le/la Coordinateur.rice Général.e sera mandaté.e par le CDC afin de coordonner et assurer l’exécution des plans d’actions opérationnels, présentés au CDC et ajustés mensuellement au sein du Comité de Pilotage, et ce conformément à la stratégie adoptée par le CDC.
Il/elle assure la supervision fonctionnelle des coordinateur.ices /personnels techniques, basés à Bangui et nommés par les autres membres du Consortium pour l’exécution du projet :

– Le/la Coordinateur.rice Général.e s’appuie étroitement sur l’expertise de ces coordinateurs pour assurer la coordination générale du projet.
– Il/elle supervise hiérarchiquement l’équipe des fonctions support de la mission (5 postes nationaux et internationaux en direct : Responsable administratif et financier, Coordinateur logistique, Responsable sécurité et accès, Responsable accès communautaire, Responsable suivi évaluation).
– Plus spécifiquement, le/la titulaire du poste est responsable de :

Mise en oeuvre qualitative du projet, en collaboration avec les coordinateurs techniques de projet sur le terrain :
Il/elle garantit une planification et une programmation du projet en conformité avec la stratégie opérationnelle validée par le Comité de Direction du Consortium (CDC).
Il/elle garantit la bonne utilisation des ressources du projet dans le respect des délais et des procédures.
Il/elle assure une communication quotidienne, proactive, transparente et efficace entre les membres du consortium afin de faciliter la bonne marche du projet commun.
Il/elle identifie les difficultés de réalisation, propose des mesures correctives et informe le CDC des risques pouvant en résulter.

Suivi, évaluation, reporting et capitalisation du projet :
Il/elle organise les différentes réunions de fonctionnement et de pilotage nécessaires au projet.
Il/elle suit l’état d’avancement des activités, la revue de la qualité des interventions et la bonne utilisation des ressources financières, humaines, logistiques et techniques.
Il/elle accompagne le Responsable suivi évaluation dans le processus de collecte et de remontée des indicateurs.
Il/elle rédige et transmet à qui de droit les rapports nécessaires dans les délais définis et formats adaptés (hebdomadaire, mensuel, ad hoc).
Il/elle participe à la capitalisation des bonnes pratiques et leçons apprises sur le projet.

Représentation et relations externes :
Il/elle représente la Fondation Pierre Fabre auprès des autorités centrafricaines en RCA (ministère de tutelle, direction de l’Hôpital de l’Amitié, autorités politiques et administratives, etc.).
Il/elle maintient une présence continue aux réunions opérationnelles d’intérêt à Bangui (partenaires humanitaires, clusters, bailleurs, partenaires techniques et financiers…).
Il/elle représente la Fondation Pierre Fabre en RCA et maintient une communication régulière avec le siège de la Fondation Pierre Fabre.
Il/elle garantit le maintien et le développement des partenariats sur le terrain conformément aux recommandations du Comité de Direction du Consortium.

Sécurité, sûreté et Accès :
En collaboration avec le/la Responsable Sécurité et Accès et le Responsable Accès Communautaire sous sa supervision, il/elle assume la responsabilité de la gestion globale de la sûreté et de la sécurité pour le projet. Il/elle contribue à maintenir une culture de sûreté et de sécurité au sein de l’équipe et s’assure de la bonne application des plans de sécurité, d’évacuation et autres documents clés du pack sécurité.
Il/elle maintient une coordination et une communication étroites avec la Fondation Pierre Fabre sur les problèmes de sûreté, de sécurité et d’accès et sur les problèmes en évolution qui pourraient nuire au personnel ou au projet.

Gestion et organisation des fonctions support nécessaires pour le projet
Il/elle assure une supervision et un soutien effectifs aux membres de son équipe et garantit une bonne collaboration et coordination entre les membres des fonctions support du projet.
Il/elle assure un cadre de travail favorable à un climat social dynamique et positif au sein des équipes.

PROFIL RECHERCHE

Formation et expérience requises :

  • Diplôme universitaire ou master en gestion de projets, relations internationales ou affaires humanitaires.
  • Expérience en gestion de projets de solidarité internationale dans les domaines médicaux et/ou de santé publique indispensable d’au moins 5 ans.
  • Expérience de travail sur la thématique des violences sexuelles et violences basées sur le genre appréciée.
  • Expérience sur des postes de coordination générale (chef/fe de mission, représentant ou directeur/trice de pays…) nécessaire.
  • Expérience en travail en partenariat ou en consortium souhaitée.
  • Expérience de travail dans un contexte sécuritaire volatile nécessaire.

Langues : Français indispensable, la maîtrise de l’anglais est un atout.

Aptitudes et connaissances : Excellente capacité à animer et coordonner une équipe pluridisciplinaire ; Capacité à travailler avec des partenaires nationaux et internationaux ; Facilité à mobiliser autour d’un projet et leadership ; Très grande facilité d’intégration ; Esprit d’analyse et de synthèse ; Rigoureux/se et organisé/e ; Excellentes facultés de communication (écrite et orale) ; Sens de la diplomatie et excellentes qualités relationnelles ; Facilité à conduire le changement ; Bonne résistance face à la pression ; Connaissance des bailleurs de fond ; Maîtrise du pack office.

CONDITIONS

  • Poste à temps plein basé à Bangui, RCA.
  • Contrat à durée déterminée de 12 mois minimum, renouvelable.
  • Rémunération : Selon expérience.
  • Perdiem selon le temps de présence en mission.
  • Prise en charge d’un maximum de 5 allers-retours/an au pays de résidence pour une année complète de mission.
  • La Fondation Pierre Fabre adhère pour le compte du salarié et de ses ayants droits aux régimes de santé et de prévoyance selon la politique interne de la FPF.
  • Logement : guesthouse partagée avec l’équipe.
  • Poste non accompagné.

Pour postuler, merci de nous faire parvenir votre candidature (CV et lettre de motivation) avant le 01/12/2022 à recrutement@fondationpierrefabre.org avec en sujet la référence : « CG RCA ».

Télécharger le détail de l’offre
Voir toutes nos offres