Offre d’emploi : Responsable sécurité et accès du projet

POSTE A POURVOIR : RESPONSABLE SECURITE ET ACCES D’UN PROJET DE PRISE EN CHARGE HOLISTIQUE DE VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES ET VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.
LIEU DE MISSION : BANGUI, CENTRAFRIQUE et le reste du pays en fonction des activités
PRISE DE FONCTION : A PARTIR DE JUILLET 2022.
STATUT : CONTRAT DE DROIT FRANÇAIS.
LIEN CONTRACTUEL : FONDATION PIERRE FABRE.

PRESENTATION DE LA FONDATION PIERRE FABRE

La Fondation Pierre Fabre (FPF) est une fondation reconnue d’Utilité Publique par décret en Conseil d’Etat en date du 6 avril 1999. Elle a pour mission de permettre aux populations des pays les moins avancés et à celles des pays émergents dans le monde, ainsi qu’aux populations exceptionnellement plongées dans des situations de crises graves, d’origine politique, économique et/ou naturelles, d’accéder, tant en qualité qu’en volume, aux soins et plus spécialement aux médicaments d’usage courant définis notamment par l’OMS comme essentiels à la santé humaine.

CONTEXTE

Contexte de la zone de mission :
La République Centrafricaine (RCA) est un pays enclavé, frontalier du Cameroun, du Tchad, du Soudan, du Sud Soudan, de la République démocratique du Congo et du Congo Brazzaville. Malgré ses richesses naturelles, elle figure parmi les nations les plus pauvre du monde (188ème1 sur 189 pays selon l’IDH,
Indice de Développement Humain). L’Esperance de vie des centrafricains est de 54 ans2. Le pays compte 4.9 millions d’habitants3 dont 600 000 à Bangui, sa capitale. Les langues officielles sont le français et le sango et les religions principales sont l’Animisme, le Christianisme et l’Islam. Le contexte sécuritaire est très volatile et les besoins humanitaires sont loin d’être couverts.
La RCA est en proie aux conflits depuis près de vingt ans. Depuis 2012, le pays connait l’une des plus graves crises politiques et sécuritaires de son histoire. Si les accords de Khartoum, signés le 6 février 2019, doivent contribuer à renforcer la construction de la paix en Centrafrique, la situation politique et sécuritaire reste très critique.
Dans ce contexte, les violences basées sur le genre doivent faire l’objet d’une attention particulière. Elles se manifestent sous différentes formes, dont les violences sexuelles. Si les victimes de violences sexuelles liées au conflit sont nombreuses, l’impunité entourant la commission de ces crimes et la déliquescence des structures sociales (famille, communauté etc.) laissent présager un risque accru de violences sexuelles dans les années à venir.

Présentation du projet de mise en place d’un centre de prise en charge holistique4 de victimes de violences sexuelles et violences basées sur le genre à Bangui :

Le 28 novembre 2019, l’Agence Française de Développement et la Fondation Pierre Fabre signaient, en présence du Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix, une convention de financement afin de mettre en place un centre de prise en charge holistique des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre à Bangui en République Centrafricaine. Ce modèle, à l’initiative du Dr Mukwege et reconnu à l’international, permet de soigner les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre et de les aider à se reconstruire d’une façon pérenne, grâce à la possibilité d’avoir accès, à une prise en charge médicale, psychologique, socio-économique et juridique.
Depuis son ouverture en mars 2020, ce programme intitulé Nengo (« dignité » en langue sango) permet aux victimes de violences sexuelles et violences basées sur le genre, de Bangui et des provinces, d’accéder à des soins de qualité, selon un parcours coordonné, accompagné et complet, grâce à la mise en place d’un centre « Guichet unique » (One Stop Center – OSC) localisé au sein de l’Hôpital de l’Amitié et de l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique (AFJC) à Bangui. Ce projet participe également à la prévention des violences sexuelles et basées sur le genre dans le pays. Facilité par quatre partenaires internationaux qui forment un consortium (Fondation Pierre Fabre, cheffe de file en charge notamment de la bonne coordination des fonctions supports admin, fin, log et sécu, Fondation Mukwege, Fondation Panzi, Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie), il est fondé sur un transfert de compétences sud-sud entre les acteurs congolais et les acteurs centrafricains.
Le projet permettra en outre de renforcer les capacités d’un hôpital public ainsi que d’une association locale reconnue, deux structures qui sont déjà des lieux de référencement pour les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre.

Pour faire face aux besoins significatifs à Bangui et en province, le projet Nengo, considéré comme projet référent de prise en charge holistique à Bangui, prévoit en 2022 de renforcer ses activités, ses ressources humaines et de se déployer en province via la mise en place d’une unité holistique mobile, en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire dans le pays. C’est dans ce contexte que la Fondation Pierre Fabre cherche à recruter un Responsable sécurité et accès du projet dont le rôle principal sera de fournir un environnement de sécurité favorable pour l’équipe, les victimes prises en charge et les activités du projet. Il s’agit d’une création de poste.

TYPOLOGIE DU POSTE

Lieu de mission : Bangui et zones d’intervention dans l’arrière-pays à définir dans le cadre de la mise en place de l’unité holistique mobile.

Contrat de travail : Avec la Fondation Pierre Fabre.

Management : Sous la responsabilité hiérarchique du coordinateur projet et en coordination étroite avec le responsable accès communautaire et l’équipe de coordination ainsi que siège de la Fondation Pierre Fabre.

ACTIVITES PRINCIPALES

Définir et mettre en œuvre le système de gestion de la sécurité du projet

  • Analyse et reporting :
    • Recueillir et analyser les informations relatives à la sécurité et au contexte politique, social, sanitaire etc. ; partager les analyses avec l’équipe de coordination ;
    • Rapporter de manière quotidienne à sa hiérarchie concernant l’évolution du contexte ;
    • Alerter l’équipe de coordination sur les changements de contexte et établir les scénarios probables à venir ;
    • Analyser l’évolution du contexte et des impacts potentiels sur l’équipe, les bénéficiaires du projet et les activités, établir des scénarios et des préconisations
    • Mettre en place un système de rapport d’incidents et les analyser ;
  • Mise en place des outils sécurité et gestion quotidienne :
    • Assurer la mise à jour du plan de sécurité et des plans de contingence de la mission et veiller à leur diffusion et mise en place effective ;
    • S’assurer de la bonne utilisation, du fonctionnement, de la mise à jour des matériels et des mesures pratiques de sécurité (malles de sécurité, safe-rooms…) ;
    • Accompagner l’équipe projet dans la définition d’une analyse de risque pertinente pour chaque activité et zone d’intervention qui le justifie ;
    • Suivre la mise en œuvre des activités du projet en matière de sécurité, des mesures d’atténuation et des procédures ;
    • S’assurer de la sécurisation des bâtiments du projet en coordination avec la logistique (guesthouse, bureau, centre d’hébergement d’urgence).

Réseautage

    • Assurer une veille sur le contexte et participer aux réunions concernant la sécurité (INSO, OCHA, UNDSS..) ;
    • Contribuer aux mécanismes de coordination dans le pays selon les besoins ;
    • En coordination avec le Responsable accès communautaire et sous la supervision du coordinateur projet, créer, développer et maintenir un réseau d’information et d’échange contextuel et sécuritaire (ONGs, UN, autorités, Forces Armées, groupes d’opposition, etc.) au niveau de Bangui et dans les autres zones d’intervention.

Former et sensibiliser l’équipe projet et les partenaires nationaux à l’environnement sécuritaire, aux procédures et aux règles de sécurité

    • Élaborer un plan de sensibilisation de l’équipe et assurer le breifing pour chaque nouvelle arrivée.
    • Organiser / superviser des exercices de simulation spécifiques / des formations pour le staff selon leurs besoins ;
    • Veiller à ce que les manquements aux plans de sécurité soient signalés à l’équipe de coordination et au consortium.

Ces missions sont susceptibles d’évoluer en fonction du contexte et des besoins du projet.

EXPÉRIENCES ET COMPÉTENCES

Expériences :

    • Expérience prouvée comme responsable sécurité, logistique (minimum 5 ans) au sein d’une ONG dans le cadre de projets de réponse d’urgence humanitaire.
    • Expérience de travail en Centrafrique souhaitée.

Qualités du candidat :

    • Sens de l’organisation et du travail en équipe ;
    • Capacité à travailler sous pression, en autonomie, dans un milieu interculturel et dans un contexte sécuritaire volatile ;
    • Maîtrise des logiciels courants (Word, Excel, Power Point) ;
    • Excellentes capacités relationnelles et de communication.

Langues :

    • Parfaite maitrise du français (oral et écrit)
    • Maitrise d’une langue locale est appréciée

CONDITIONS

CONDITIONS SALARIALES : en fonction du profil.
DUREE DU PROJET : 5 ans
DUREE DU CONTRAT : CDD 12 mois renouvelable
SECURITE :
– Mission qui s’inscrit dans un cadre contraint compte tenu du contexte sécuritaire.
– Poste non accompagné.
LOGEMENT : Cohabitation avec l’équipe projet en guesthouse

PRE-REQUIS

  • Passeport d’une validité supérieure à 6 mois au moment du départ prévu.
  • Carnet de vaccinations à jour / aptitude à voyager.
  • Visite médicale obligatoire avant la prise de poste.

Pour postuler, merci de nous faire parvenir avant le lundi 6 juin 2022 votre CV et une lettre de motivation à recrutement@fondationpierrefabre.org avec en sujet la référence « SECU programme RCA ».


La Fondation Pierre Fabre encourage la diversité dans ses recrutements. À compétences égales, la Fondation Pierre Fabre étudie les candidatures des femmes
et des hommes de manière équitable.
La Fondation Pierre Fabre applique une tolérance zéro face à l’exploitation, aux abus sexuels et à la maltraitance des femmes et des enfants. La Fondation Pierre Fabre contactera les précédents employeurs des candidats à ce poste pour déterminer s’ils ont été coupables d’infraction aux codes de conduite en matière de harcèlement, d’exploitation ou d’abus sexuel ou de fraude, ou bien si une enquête était en cours au moment de la rupture du contrat de travail précédent, sur des faits de ce type. La transmission d’une candidature sur ce poste entraîne l’acceptation de ce dispositif de recueil d’informations auprès des précédents employeurs.

________________________

(1) http://hdr.undp.org/sites/all/themes/hdr_theme/country-notes/fr/CAF.pdf
(2) INED estimation 2021
(3) INED estimation 2021
(4) Le modèle holistique de Panzi, à l’initiative du Dr Mukwege (Prix Nobel de la Paix 2018) et de son équipe, vise une prise en charge complète de la personne, ses besoins et la façon dont ces différents facteurs s’influencent mutuellement. Il est structuré autour de quatre piliers, qui répondent aux besoins essentiels de guérison de la victime et de son autonomisation : piliers médical, psychologique, juridique, socioéconomique.

Télécharger le détail de l’offre
Voir toutes nos offres