07/12/2017

La région du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo (RDC), est depuis 1999 une zone de conflit où de nombreux groupes armés exercent en quasi impunité des violences envers la population civile et plus particulièrement envers les femmes en utilisant le viol comme arme de guerre. Fondateur d’un hôpital au cœur de cette région, le Dr. Denis MUKWEGE consacre sa vie à sauver les femmes victimes et dénoncer les violences sexuelles. La Fondation Pierre Fabre va lui apporter son soutien.

 Le Dr Denis Mukwege et Pierre Yves Revol, Président de la Fondation Pierre Fabre

« L’homme qui répare les femmes »

Le Dr. Denis Mukwege est un chirurgien gynécologue, mondialement reconnu pour son travail de chirurgie réparatrice auprès des victimes de violences sexuelles en RDC, qui lui vaut d’être appelé « L’homme qui répare les femmes ». Dès 1999, pour prendre en charge les victimes de violences sexuelles, il crée l’hôpital Panzi, à Bukavu, qui propose une offre centralisée (un modèle holistique ou « One stop center ») d’assistance médicale, psychologique, socio-économique et juridique. Depuis sa mise en place, près de 50 000 victimes de violences sexuelles ont pu y être traitées.

Activiste militant pour les droits de la femme et l’éradication du viol comme arme de guerre, le Dr. Denis Mukwege a reçu de nombreux prix internationaux, dont le prix des Droits Humains de l’ONU, le Prix pour la prévention des conflits de la Fondation Chirac en 2013 et le Prix Sakharov du Parlement Européen.

La réplication du modèle de soin de Panzi dans un hôpital en zone rurale à Bulenga

Le 6 décembre 2017, le Dr. Denis Mukwege a présenté devant le Conseil d’Administration de la Fondation Pierre Fabre un projet pour répliquer son modèle global de prise en charge des victimes, à l’hôpital de Bulenga. Situé à 165 Km de Panzi, dans une zone affectée par le conflit, l’hôpital dispose de 62 lits et accueille actuellement 1 800 patients par an, mais sans les moyens humains et matériels requis. La Fondation Pierre Fabre financera toutes les activités liées à la prise en charge médicale des victimes au sein de l’hôpital pendant les deux années à venir et étudiera avec l’équipe du Dr. Denis Mukwege les modalités de pérenniser cette structure.

La Fondation Pierre Fabre est heureuse d’apporter son soutien à l’œuvre du Dr. Denis Mukwege dans son combat quotidien et de contribuer ainsi à secourir les femmes victimes de violence. Par ce projet, elle interviendra conformément à sa mission qui comporte l’accès aux soins pour les populations plongées dans des situations de crise grave.

Photo: Dr. Denis Mukwege et Pierre-Yves Revol, Président de la Fondation Pierre Fabre /  Crédits: Damien Cabrol

Regardez ci-dessous le reportage réalisé lors de l'inauguration du centre de Bulenga en 2016: