L'histoire

Parce que les nouvelles technologies peuvent favoriser l’accès aux soins, la Fondation Pierre Fabre se veut pionnère et volontariste dans le secteur de la e-santé. En 2012 et 2013, elle a notamment subventionné l’application DrepanoMRS. En 2015, elle a financé la conception et le développement du projet EchOpen, un écho-stéthoscope révolutionnaire.

EchOpen a pour ambition de développer un prototype de sonde écho-stéthoscopique open source low-cost qui se branche sur un smartphone ou une tablette. Ce stéthoscope du XXIe siècle, simple et ultraportable, permettra d’acquérir en temps réel une imagerie en échographie et en doppler, quel que soit l’examen (gynécologique, vasculaire, musculo-tendineux, mammaire, cervical, etc.), et de la partager grâce au Cloud afin d’obtenir une aide au diagnostic de la part de spécialistes. Le 24 mars 2016, bicentenaire de l’invention du stéthoscope par Laennec, l’association EchOpen a présenté la première version de sa sonde révolutionnaire à Paris

Le développement inédit de cet outil, en Open Source Hardware, constitue l’un de ses premiers atouts : mobilisant les efforts bénévoles d’une solide communauté scientifique, il a vocation à être distribué à bas prix dans les pays du Sud. Il favorisera aussi un meilleur accès à l’imagerie médicale et à la télémédecine, pour des diagnostics plus rapides. De quoi transformer radicalement l’orientation des patients, et sauver des vies dans les zones sous-médicalisées.

EchOpen
1, Parvis Notre-Dame
Place Jean-Paul II
75004 Paris
http://www.echopen.org

EchOpen est un projet à la dimension mondiale : il améliorera la prise en charge sanitaire dans les pays du Nord, et palliera les difficultés d’accès aux soins dans les pays du Sud. Que ce soit en médecine d’urgence, générale, de spécialité, de brousse…, il permettra d’accéder à de l’orientation diagnostique, à peu de frais et de façon ubiquitaire. Grâce à un dispositif qui tient dans la main, et cent fois moins coûteux que les appareils d’échographie classiques, le personnel soignant verra l’état des organes et distinguera immédiatement la grosse pathologie grave et urgente, de ce qui mérite des examens complémentaires. Par ailleurs, le caractère open source d’EchOpen va créer des effets de levier communautaires indispensables à sa dissémination. Nous sommes aujourd’hui à un point de bascule : les quinze prochaines années devraient libérer les technologies d’imagerie (IRM, scanners…) et de biologie. »

Mehdi Benchoufi Président de l’Association EchOpen

Perspectives

Après la présentation de son prototype en mars 2016, l’équipe EchOpen vise désormais à former les futurs utilisateurs de l’écho-stéthoscope, à travers des modules présentiels et e-learning. 

Partenaires