Face aux immenses besoins des populations et aux moyens insuffisants en santé publique dans nombre de pays en développement, la Fondation a fait le choix d'agir sur le terrain et d'être majoritairement opératrice de ses propres programmes, en s'appuyant sur des partenariats public-privés associant acteurs du Sud et du Nord.

15 années d'actions pour faciliter l'accès aux soins et aux médicaments d'usage courant aux populations les plus démunies
16 programmes actifs en 2014
17 pays dans lesquels la Fondation agit depuis sa création
15.3 millions d'euros engagés par la Fondation depuis sa création

4 Axes d'intervention

La formation des professionnels du médicament
La lutte contre la drépanocytose
L'accès aux soins de qualité
Soins en dermatologie tropicale

Formation des professionnels du médicament

Pouvoir s'appuyer sur leurs propres spécialistes du médicament constitue un facteur de progrès inestimable pour les pays du Sud. Face à ce constat, la Fondation Pierre Fabre a fait de la formation un axe d'intervention prioritaire. La preuve en 5 chiffres.

5 programmes créés par la Fondation sur 2 continents
13 thèses de rechreche financées
80 jeunes docteurs en pharmacie sortis des 4 premières promotions de l'Université d’Antananarivo
1 352 heures de cours dispensées par les enseignants français au sein du Master Mekong Pharma en 2014-2015
315m² de bâtiments rénovés pour les travaux pratiques à l'université de Lomé

Lutte contre la drepanocytose

Maladie chronique grave d'origine génétique, la drépanocytose atteindrait chaque année plus de 300 000 nouveaux-nés en Afrique subsaharienne. Des chiffres qui ont conduit la Fondation Pierre Fabre à combattre sur le terrain cette maladie peu médiatisée, dès 2006. La preuve en 5 chiffres.

8 pays concernés par les programmes de la Fondation de lutte contre la drépanocytose, en Afrique et en Haiti
860 dépistages néonataux réalisés au Burkina Faso
48 centres de soin partenaires du programme d'amélioration de prise en charge de la drépanocytose au Cameroun, au Congo-Brazaville et à Madagascar
100 nouveaux patients par mois en moyenne suivis au Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose de Bamako
100 000 enfants d'Afrique centrale et de Madagascar bénèficieront d'un dépistage d'ici 2017

Accès aux soins de qualité

Essentiels à une progression sanitaire durable, les soins de santé primaires se développent pourtant de façon inégale dans les pays du Sud. Pour y remédier, la Fondation Pierre Fabre s'implique dans les déserts médicaux. La preuve en 5 chiffres.

+10 ans d'accompagnement de la Fondation sur les programmes d'accès aux soins de qualité
3 nouveaux programmes en e santé destinés à amèliorer l'accés aux soins grâce aux nouvelles technologies
222 naissances à la maison médicale de Wassadou en 2014
7 388 consultations réalisées par le centre médico-social de Khaldieh ay Liban en 2014
11 781 consultations réalisées en 2014 à la Maison Médicale de Wassadou